Pavillon de l'Albanie

Lumturi Blloshmi. from scratch

Commissariat : Adela Demetja
| Producteur : Ministry of Culture of Albania
23 April 2022 – 27 November 2022
– vernissage le 21 april at 12:15
LA BIENNALE DI VENEZIA
59TH INTERNATIONAL ART EXHIBITION

APRIL 23–NOVEMBER 27, 2022Lumturi Blloshmi
from scratch

Pavillon de l’Albanie à la 59ème Biennale de Venise

Preview : 20–22 avril 2022
Inauguration : 21 april 21 à 12h15

Commissaire : Adela Demetja
Assistante curatoriale : Eni Derhemi
Commissionné par le Ministère de la Culture de l’Albanie

www.albanianpavilion2022.com
Facebook | Instagram

Avec from scratch Lumturi Blloshmi (1944-2020) est la première artiste femme à représenter l’Albanie lors d’une exposition personnelle à Venise et Adela Demetja la première commissaire femme albanaise du pavillon albanais.

À Venise, « Lumturi Blloshmi. From scratch » est conçu comme un projet d’exposition visant à rechercher, analyser, présenter et positionner à nouveau l’œuvre et la vie de Lumturi Blloshmi dans l’histoire de l’art nationale et internationale.

Lumturi Blloshmi était l’une des artistes albanaise les plus singulières de son temps, mais dont le travail et la vie n’ont pas encore été entièrement étudiés, présentés et contextualisés en raison de diverses contraintes (sourde depuis l’âge de cinq ans, opprimée par le régime communiste, femme dans un milieu dominé par les hommes),

Le cœur de l’exposition est constitué d’une sélection d’œuvres de Blloshmi datant des années 1960 jusqu’aux années 2010, comprenant des autoportraits, peintures et photographies qui nous révèlent autant l’essence esthétique que la réalité personnelle de Blloshmi et le contexte politique et social dans lequel ses œuvres ont été réalisées. Restant fidèle à l’envie d’exprimer son expérience de vie, Blloshmi a constamment repoussé les limites des médias et des styles formels en expérimentant des matériaux et des combinaisons de médias pour atteindre ce qu’elle appelle « un univers tangible distinct ». Formellement située dans les limites de la figuration, son œuvre, fortement influencée par l’imagination et l’innovation, transmet et fait résonner un sentiment d’universalité et d’intemporalité. Le pavillon est conçu de manière à refléter l’univers à la fois tangible et insaisissable de Blloshmi.

L’architecture de l’exposition est réalisée par l’architecte allemande Johanna Meyer-Grohbrügge. Le cinéaste mexicain Tin Dirdamal est invité à réalisé un film sous la forme d’un documentaire expérimental visant à capturer la vie, l’attitude et l’esprit de Blloshmi. Enfin, grâce à un environnement virtuel dédié, le spectateur aura la possibilité d’avoir une vue d’ensemble et une perception du monde personnel et de l’environnement créatif de Blloshmi. Cette partie, pensée comme une archive virtuelle, est conçue en étroite collaboration entre la commissaire du Pavillon et l’artiste britannique de réalité virtuelle Alexander Walmsley.

Biennale di Venezia | Arsenale

Lumturi Blloshmi, Menu Kama Sutra, 2003. Analogue photography, C-Print. 35x45cm. Courtesy of Lumturi Blloshmi Estate